Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

Un dimanche à faire des crêpes

24 novembre 2019

Compliqué de trouver des mots pour parler de ce dimanche à VILLENEUVE DE MARSAN... Comment décrire les prestations de nos deux équipes sans trop les abimer? Comment expliquer qu'on se posait la question "où sont nos joueurs ???" tant on ne les a pas reconnus.

Je commencerai donc par l'Excellence B qui malgré tout, ramène le point bonus défensif.

Même si les locaux marquent une pénalité à la 7ème minute, nos garçons ont dominé le sujet en restant 30 minutes dans le camp adverse. Mais on le sait, dominer c'est pas gagner et à la 32ème c'est Villeneuve de Marsan qui marque un essai à leur première incurtion dans notre camp. 10 à 00. Alors qu'on commence à craindre pour la suite, sur un exploit personnel, le centre Romain EBEL, se faufile au milieu de la défense adverse et aplatit entre les barres à la 37ème. 10 à 7 c'est mieux.  La suite du match sera quelque peu agaçante. Monsieur l'arbitre arrêtera nos garçons dans un beau mouvement, estimant un passage en touche , alors qu'il était bien loin de l'action et que les lignes étaient quasiment invisibles. Puis il leur refusa un essai d'avants, prétextant qu'il y avait un joueur sous le ballon. Dans un match ça commence à faire beaucoup. Toutefois ne dénigrons pas l'adversaire qui fit de belles attaques incisives dans notre défense et qui fera moins de fautes que nous. La dernière nous coutera le match nul.

L'équipe première annonça la couleur dès l'entame du match. En moins de 1/4 d'heure de jeu le score était de 14 à 00 pour les locaux. Deux essais sans toucher les bords. On reprend un peu nos esprits et on campe chez l'adverse poussant celui-ci à la faute. 14 à 3 après une pénalité de Rémi VILLENEUVE. On accumule les fautes en tout genre, ballons lachés, en avant, hors jeu, placages ratés... L'adversaire est percutant, il a besoin de la victoire, l'engagement et l'agressivité sont de ce côté et on subit.  Même la touche, si impériale dimanche dernier, est devenue  un point faible. On va jouer à se faire peur jusqu'à la mi-temps mais le score en restera là.

Pendant la pause on se parle, on écoute les entraineurs, et à la reprise on reprend le ballon en main. On va dominer l'adversaire mais on ne concrétise pas et on finit par lui rendre le ballon qu'il amènera 2 fois de plus derrière notre ligne. Ok, l'un des 2 essais est entaché d'un magnifique en-avant visible depuis l'opposé du terrain, mais quand même, 28 à 3 ça commence à faire beaucoup. On est à la 60ème minute et comme le disait Marcelle "vite qu'on en finisse !!!!!". C'est pourtant en toute fin de match qu'on pu enfin voir nos garçons faire preuve d'un sursaut de fierté pour venir marquer un essai par la patte de Greg LHUSERO. 28 à 10 fin du match. Marcelle peut aller nous faire des crêpes.

En savoir plus sur l'auteur

RIOU Lydie

Bureau (Serétaire adjoint)