Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

ON PROGRESSE...MAIS PEUT MIEUX FAIRE

29 septembre 2019

Des progrès mais peut mieux faire...C'est le sentiment laissé à beaucoup par ce dimanche de déplacement chez un des leaders de la poule. Nos joueurs nous auront fait passer par bien des sentiments et bien des interrogations. Après 30 minutes de jeu à peu près équitable, que s'est-il passé? Alors que les adversaires menaient 10 à 6, un essai transformé et une pénalité contre 2 pénalités de Gaël GANDARIAS, on se disait que ça allait vite, qu'il allait falloir s'accrocher mais que finalement 4 points d'écart ce n'était pas si catastrophique. C'était sans compter sur les qualités de Pont Long, une capacité à accélérer encore et à se jouer de notre défense. En 10 minutes ils inscrivirent deux essais et une pénalité  ajoutant ainsi 15 points au score. Mi-temps 25 à 6.

La reprise fut sur le même tempo, et on se demandait quand est ce que ça s'arrêterait. On se voyait partis tout droit vers la correction. Défaillants en touche, en défense et en manque d'inspiration on arrivait à la 60ème minute, et après 2 essais de Pont Long contre une pénalité de Gaël, le score était sévère, 37 à 9.

Et là ; sursaut d'orgueil? plus rien à perdre?après tout pourquoi pas?...peu importe la raison, mais c'est à ce moment là que nos petits ont décidé de faire ce qu'ils savent bien faire : jouer leur rugby !!!!

A la 63ème ce sont les avants qui ouvrent le feu. Sur une combinaison de touche à 5 mètres, c'est le talonneur Bastien GELE qui va à dame. A partir de là on ne se pose plus de question on envoie du jeu. On sort des ballons propres et on distribue aux arrières. C'est simple et c'est efficace à l'mage de Warren DOSSOU YOVO qui, avec les jambes de feu qu'on lui connait, conclut un mouvement de circulation rapide de la balle par nos arrières. 37 à 19. Cinq essais à deux on est moins ridicules. Et on n'en reste pas là. L'appétit vient en mangeant dit-on, et de nouveau nos avants nous montrent leur faim. On est à la 77ème minute et sur un groupé pénétrant ils nous offrent un nouvel essai que je qualifierai de collectif tant il fallut la vaillance de tous pour repousser ce gros pack de Pont Long. 37 à 24 on se dit que le bonus défensif n'est pas loin, mais sur une ultime action, alors que l'on récupère le ballon sur un en avant de l'adversaire, l'abitre ne laisse pas l'avantage à 3 mètres de la ligne, et siffle la fin du match. On aurait tant apprécié ce point bonus défensif...

 

Et c'est justement ce que notre Excellence B a ramené : le point bonus. Que dire de cette équipe en pleine construction? Que du bien!!!! Leur engagement et leur audace font plaisir à voir.

Trois minutes de jeu et Bastien DESMARES ouvre le score avec un essai qu'Angel RIOU se fera fort de transformer. Mais on joue à se faire peur et on ne gardera pas l'avantage longtemps. Sur la relance les locaux égalisent. Ce n'est pas ça qui va décourager les troupes, on continue à jouer. Après tout on n'est qu'à 7 minutes de jeu seulement et tout est à faire. C'est de nouveaux notre équipe qui va reprendre l'avantage à la 22ème, avec un bel essai du capitaine Sébastien MARIE qu'Angel transformera aussi.

Après la pause fraîcheur il y eu comme un coup de moins bien. Il n'en fallut pas plus à Pont Long pour reprendre le match à son compte : 30ème minute pénalité, 36ème essai , 44ème essai, 52ème essai, ramenant le score 27 à 14.

Les coaches font tourner l'effectif et les premiers sortis ont eu le temps de reprendre leur souffle, impatients à l'image de "Balou" de reprendre du service.  Depuis le bord de touche on voit bien qu'il y a des possilités de faire plus, de faire mieux. On entre dans le temps supplémentaire et sur une touche à 5 mètres c'est Thomas SALETTIS qui inscrit le dernier essai. Il fallut de nouveau la botte d'Angel RIOU pour en faire l'essai du fameux point bonus. Score final 27 à 21.

Félicitations à cette belle équipe. On saluera l'audace des jeunes qui n'ont aucun complexe et qui osent, et on gratifiera les "papas" d'un engagement sans faille. La mayonnaise semble bien prendre et qu'elle ne peut être que bonne...

 

DIMANCHE PROCHAIN REPOS